gloire et trépas du Genius Populi Romani

Aller en bas

gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par myriam le Mer 20 Mar - 11:50

Le Genius du peuple romain apparaît dans l’histoire au lendemain de la 2e guerre punique. Il représente une des multiples formes du Genius romain qui préside depuis l’origine au destin de tout individu, collectivité grande ou petite, lieu, et même objet. Parfois assimilé aux Lares, son culte domestique est très répandu comme divinité protectrice du foyer.

Pour l’individu, le Genius « personnel » est une sorte d’intermédiaire entre l’homme et la divinité, un guide bienfaisant, à l’instar du « daimon » grec qui, selon Socrate, lui dicte sa conduite à certains moments cruciaux de son existence ou oriente ses choix.


Le Genie du Peuple Romain apparaît pour la première fois sous Sylla sur des deniers des Lentuli de la gens Cornelia couronnant la figure de Rome en armes : (-100 av JC )



Puis sous la forme d’un buste barbu, un sceptre derrière la tête (-76).



Et au revers de cet autre denier de –74, le GPR a pris du galon, et c’est lui qui, assis de face sur une chaise curule, tenant une corne d'abondance et un sceptre, le pied posé sur un globe, est couronné par une Victoire volant à gauche.



Son culte est célébré à Rome en même temps que celui de sa parèdre Fortuna dans un temple dont on ignore encore la localisation.

Il aura ensuite tendance à se confondre avec le Genius Augusti (génie de l’Auguste) au début de l’ère impériale, confusion probablement entretenue, permettant à la fois une forme détournée de culte impérial (Auguste refusera prudemment sa divinisation ante mortem) et liant de manière indissoluble l’intérêt général du peuple romain et le sort de l’empereur.

Il est représenté sur des asses de Néron sous la forme qu’on lui connaît au IVe siècle, personnage en pied sacrifiant au dessus d’un autel tenant une patère et une corne d’abondance.



http://www.fredericweber.com/NERON/neron_ric_215.htm


Les Antonins frapperont également à l’effigie de ce Genius dont on ne sait pas toujours faute de légende explicite s’il s’agit du Génie de l’empereur ou du peuple romain.



Le type traditionnel du Genie du Peuple Romain sera repris par Septime Sévère en réaction au Génie de Lyon de l’usurpateur Clodius Albinus,



http://www.fredericweber.com/SEPTIME_SEVERE/argent/genius_pr.htm




http://www.beastcoins.com/RomanImperial/IV-I/ClodiusAlbinus/ClodiusAlbinus.htm



et Aurelien lui fera ériger une statue en or sur les rostres du forum.

Après une interruption assez longue, dans le même esprit fédérateur que Septime Sévère, Dioclétien fait appel à lui pour concurrencer le Genius Britanniae de Carausius.
C’est la forme (très inspirée de l'as de Néron, qui bénéficie à cette époque d’une grande popularité et lui-même à l’origine d’une réforme monétaire efficace) que nous connaissons dès l’émission des premiers folles de la réforme monétaire de Dioclétien (294-295), où le Génie du Peuple Romain sous l’influence venue d’Orient se retrouve coiffé du modius (le calathos grec) comme Serapis en Egypte, Hécate, Ceres, et comme l’était déjà le Genius Exercitus illuriciani de Trajan Dèce.



http://www.cgb.fr/trajan-dece-antoninien,brm_126237,a.html

Le modius est non seulement symbole de fécondité mais a également une signification ésotérique, celle d’une puissance éternelle accordée dès l’origine par le Destin au peuple romain, et inscrite dans l’ordre cosmique.




Son culte restera longtemps très populaire comme une sorte de référence familière et patriotique pour les légionnaires envoyés aux confins de l’Empire et mettra du temps à disparaître avec la christianisation.

C’est bien le Genius Publicus et non leur Génie personnel qui apparaitra à Constance II la veille de sa mort et à Julien à deux reprises :

La première fois une nuit pour le supplier de prendre le pouvoir, la seconde, à la veille de son ultime combat contre les Perses :

« mais bien différent de ce qu'il était lorsqu'il apparut à Julien César, lors de son avènement dans les Gaules. Sa contenance était morne; un voile couvrait sa tête et sa corne d'abondance, et il ne fit que traverser silencieusement la tente ». (Ammien Marcellin, XXV, 2)


Le revers GENIO POP(VLI) ROM(ANI) est frappé par Constantin jusqu’en 315-317 à Arles, Lyon, Londres et Trèves, donc jusqu’à la nomination des Césars Licinius II, Crispus et Constantin II . Sur un médaillon de 325 au revers GENIVM PR il apparaît encore, privé de son modius païen. (pas trouvé…si vous l’avez en stock lol! )



Par la suite, toute figure rappelant le paganisme sera proscrite, c’est aux païens à présent de plaider leur cause auprès de Valentinien II et d’en appeler à la tolérance religieuse : pale

« Nous demandons donc la paix pour les dieux de nos pères, pour nos dieux nationaux. Ce que tous adorent, il est juste de le concevoir comme une seule et même réalité. Ce sont les mêmes astres que nous contemplons, le ciel nous est commun : le même univers nous enveloppe : qu'importe par quelle sagesse chacun cherche la vérité. Il ne peut se faire qu'on parvienne à un si grand mystère par un chemin unique. » (Relatio de Symmaque, 384 ap JC)

La réponse de Saint Ambroise est sans appel, et Valentinien II s’y pliera, on ne transigera plus avec les fausses croyances… et le « Génie du Christianisme », l’ange gardien si cher à nos curés prendra le relai du Genius bienveillant.





Dernière édition par myriam le Jeu 21 Mar - 1:04, édité 1 fois
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8969
Date d'inscription : 25/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Dardanvs le Mer 20 Mar - 12:09

franchement merci beaucoup bravoo
Quel bonheur de te lire mimi ! Et quel bonheur d'apprendre tous les jours copp

Super article
Dardanvs
Dardanvs
Webmaster
Webmaster

Messages : 10137
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 34
Localisation : Théopolis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par elagabale2000 le Mer 20 Mar - 17:57

Merci beaucoup Myriam (une coquillette ce n'est pas le denier mais l'as de Néron "C’est la forme (très inspirée du denier de Néron,...) )

elagabale2000
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 23040
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 46
Localisation : Nîmes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Nemesis le Mer 20 Mar - 18:04

Très intéressant Myriam

_________________
Nemesis
Nemesis
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 4309
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 34
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.colleconline.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Invité le Mer 20 Mar - 19:16

Merci pour ce portrait très fidèle de ma petite personne, je suis très flatté.







Plus sérieusement, on peut aussi remarquer, à dater des émissions de Dioclétien, l'emploi généralisé du datif (Pas uniquement pour les GPR d'ailleurs) qui apporte une connotation flatteuse à l'endroit du Peuple Romain. Doit-on y voir une intention politique? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Invité le Mer 20 Mar - 20:44

Le revers GENIO POP(VLI) ROM(ANI) est frappé par Constantin jusqu’en 315-317 à Arles, Lyon, Londres et Trèves, donc jusqu’à la nomination des Césars Licinius II, Crispus et Constantin II . Sur un médaillon de 325 au revers GENIVM PR il apparaît encore, privé de son modius païen. (pas trouvé…si vous l’avez en stock lol! )

Peut-être pas si tôt, si la datation est juste et si l'on considère que la représentation est bien celle du GPR:


Collection Pyl

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par allobroge le Mer 20 Mar - 21:07

Merci Myriam
trés intéessant !
allobroge
allobroge
Silique
Silique

Messages : 869
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 57
Localisation : Haute Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par myriam le Jeu 21 Mar - 1:03



Vous confirmez bien la date d’arrêt de frappe du type Genio Popvli Romani en 317 ?
Pour la monnaie de Pyl, je ne connais pas, c’est quoi exactement, et de quelle année ?

On rencontre le datif tant à l’avers (Traiano Hadriano, imp deo et domino Probo…)qu’au revers (Romae aeternae, Marti propugnatori, mater (nominatif) ou matri castrorvm, (à la mère des camps) Soli invicto comiti, Iovi conservatori, Veneri vitrici (à Vénus victorieuse) , principi ivventvtis, votis X mvltis XX (pour l’accomplissement des vœux), à moins que ça ne soit un ablatif (les vœux ayant été faits …) mais vota svscepta se voit aussi (les votes promis, nominatif plur.)

Pour les empereurs ou les dieux, le datif a clairement un sens d’hommage appuyé, les monnaies de consecratio sont souvent (toujours ?) au datif.
Le génitif est plus rare et difficile à expliquer (caesarvm nostrorvm =de nos césars, Constantini avgvsti…)
On rencontre même l’accusatif (Ivnonem, Iovem), le latin permet ce genre de nuance difficilement traduisible tout en restant d’une extrême concision (les traductions en français ont un texte en général plus long que le texte latin correspondant ! )

Enfin Genio, ton pseudo te va à merveille ! lol!

myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8969
Date d'inscription : 25/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par elagabale2000 le Jeu 21 Mar - 6:55

elagabale2000
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 23040
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 46
Localisation : Nîmes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Invité le Jeu 21 Mar - 10:02

Corrigendum : Pas collection Pyl, collection privée. Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Invité le Jeu 21 Mar - 13:12



Bravo , bravi , brava , Myriam.....!!

On peut y rajouter le génie de l'auguste , de l'empereur , du césar , et bien sur , le célèbre Génie sans bouillir. ?...!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par myriam le Ven 22 Mar - 0:09

Merci pour l'info, Genio, 330, donc, pour sa dernière apparition... jusqu'au prochain rectificatif.

BRUTUS a écrit:
On peut y rajouter le génie de l'auguste , de l'empereur , du césar , et bien sur , le célèbre Génie sans bouillir. ?...!!!
Ce dernier n'avait pourtant rien d'original, sans qu'elle bouille c'était déjà le cas avec le Genius Urbis Romae, "sive mas, sive femina"! lol!
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8969
Date d'inscription : 25/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par Invité le Ven 22 Mar - 23:15



Et tu peux aussi rajouter le génie grandet ..........!!!! lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: gloire et trépas du Genius Populi Romani

Message par myriam le Sam 23 Mar - 23:18

Oui Brutus, celui-là aussi erkimimi et très Honoré en plus!
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8969
Date d'inscription : 25/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum