Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Dim 3 Mar - 16:53

Si vous ne devez lire qu'une biographie de Julien, optez pour celle-ci. Jerphagnon l'avait vraiment écrite comme un roman ce qui nous dispense des (très) habituelles et fastidieuses notes à consulter en fin d'ouvrage mais sans oublier les faits historiques et pour qui s'intéresse un peu à la dynastie constantinienne, cette bio traitée non sans humour est indispensable.

En cours, on revient à un ouvrage conventionnel avec notes, diagrammes et appendices mais le sujet est abordé par tous les points de vue (politique, sociologique, artistique, militaire,...). J'éditerai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Dim 3 Mar - 18:00

Retour à la numismatique avec les comptes-rendus de l'American Numismatic Society. Plus particulièrement ce n°30 (281p. + 52 pl.) puisqu'il comporte l'article de P. Bastien sur les imitations de bronze de la réforme de 318 à la mort de Julien. pp. 143-176 + 4 planches.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Dardanvs le Dim 3 Mar - 18:05

super merci Génio
avatar
Dardanvs
Webmaster
Webmaster

Messages : 10131
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 33
Localisation : Théopolis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par elagabale2000 le Dim 3 Mar - 20:44

Merci beaucoup
avatar
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 21198
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 45
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Dim 3 Mar - 21:59

Ca ne pouvait pas mieux tomber, Genio, j'avais de mon côté une biographie à déconseiller absolument lol! pour un des mes empereurs préférés ("Julian and hellenism, an intellectuel biography" d'Athanassiadi-Fowden) tellement intellectuelle qu'il faut aller piocher les infos au hasard du texte et les remettre dans le bon ordre chronologique soi-même. Des faits, des faits!!!! c'est d'abord ce qu'on demande à une biographie.
Je vais donc me procurer celui-ci sans faute.

Et pour vous donner envie d'en savoir plus sur ce personnage, retour aux sources, un petit coup d'oeil à Ammien Marcellin, qui participa à la campagne contre les Perses où Julien a trouvé la mort, lien indiqué par Genio (remacle.org)

Le récit de ses derniers instants, un morceau d'anthologie:

« Dès longtemps (je ne rougis pas de l'avouer) une prédiction m'avait averti que le fer terminerait ma vie; et je rends grâce à la divinité suprême de ce que la mort m'arrive, non par la trahison, ou par les longues souffrances d'une maladie, ou par la main du bourreau, mais sous la forme d'un glorieux congé après une carrière noblement remplie.
On dit avec raison qu'il y a faiblesse d'âme égale à provoquer la mort avant le temps, ou à la décliner quand le moment est venu.
La force me manque pour en dire davantage. Je me tais à dessein sur le choix de mon successeur: je craindrais que mon discernement ne faillît à désigner le plus digne; ou que ma préférence, n'étant pas ratifiée, ne devînt fatale à qui en aurait été l'objet. Mais, en véritable enfant de la patrie, je souhaite ardemment que l'armée rencontre un bon chef après moi. »

http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/Ammien_histXXV/lecture/3.htm


avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par le Diablinte le Dim 3 Mar - 23:28

Jerphagnon est comme d'habitude excellent, il a un style unique mêlant érudition & humour, très facile à lire. j'ai lu tous ses bouquins, c'est l'un de mes auteurs préféré en période antique avec Peter Green Wink
avatar
le Diablinte
Double Maiorina
Double Maiorina

Messages : 239
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 38
Localisation : la bazouge de chéméré

http://provinciales-romaines.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Lun 4 Mar - 18:42

Pour ceux qui ne connaissent pas Lucien Jerphagnon, ci-dessous la présentation "post-mortem" de son dernier ouvrage avec S. Barsacq, "Connais-toi toi-même... Et fais ce que tu aimes".





Dernière édition par Dardanvs le Lun 4 Mar - 19:21, édité 6 fois (Raison : activation de l'HTML par darda)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Lun 4 Mar - 19:04

Fraichement reçu de ce matin, un beau pavé numismatique. En fait, un recueil de 34 études de J. P. Callu. consacrées aux monnaies de l'antiquité tardive, le tout dans leur langue originelle soit, le français pour la majorité et quelques-unes en anglais ou italien.

Les détails des études chez l'éditeur : http://www.edipuglia.it/volume.php?id=626
Perso. , je l'ai pris chez deastore, les frais de port sont offerts: http://www.deastore.com/libro/la-monnaie-dans-l-antiquite-tardive-jean-p-callu-edipuglia/9788872284629.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par elagabale2000 le Lun 4 Mar - 19:09

Punaise Shocked Tu nous fait le compte rendu S.T.P
avatar
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 21198
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 45
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Lun 4 Mar - 19:47

Oui, dès que j'aurais mis le nez dedans. study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Ven 1 Nov - 20:37

Je viens finir ce roman, un petit bijou comme celui de Jerphagnon sur Julien. Surprenant dans la forme comme sur le fond, surtout pour un profane tel que moi. Le langage est souvent cru et très actuel, frôlant parfois l'anachronisme mais finalement peut-être pas si éloigné de ce qu'il aurait pu être. Je vous laisse lire la présentation, meilleure que celle que je pourrais vous faire. J'y ajouterais simplement qu'on y ressent en permanence le "côté obscur" d'Alexandre comme d'Aristote, l'un en permanence en proie à la dépression et l'autre sujet à des accès de folie. C'est le point de vue de l'auteur, et cela aura probablement fait bondir les puristes. Pour ma part, j'ai trouvé cet angle de narration fascinant et mon peu de connaissance du sujet ne me permet pas de juger, juste d'apprécier.
Résumé

Ce roman relate la rencontre à Pella, en 342 avant Jésus-Christ, entre Aristote et celui qui deviendra Alexandre le Grand, auquel il enseigne l'éthique, la politique et la métaphysique et transmet la notion de juste milieu alors que ce dernier n'est qu'un adolescent. Il explore les thèmes de la transmission du savoir, des rapports filiaux, des conflits de génération et des jeux de pouvoir.

Quatrième de couverture

Le juste milieu Aristote était un être de chair et de sang, et Alexandre le Grand, un adolescent plein de doutes et d'arrogance. Lorsqu'en 342 avant Jésus-Christ, le philosophe devient précepteur du futur roi de Macédoine, la relation qui s'établit est aussi singulière et enrichissante pour l'un que pour l'autre. Par ses démonstrations très concrètes sur une table de dissection, comme par ses réflexions éthiques et métaphysiques, Aristote transmet à son jeune élève la notion de « juste milieu », point d'équilibre entre deux extrêmes, si difficile à atteindre. De son côté, le fougueux Alexandre, qui désire déjà ardemment « ouvrir la gueule pour avaler le monde entier », offre des perspectives au maître peu aventureux que son père lui a choisi. Des cahutes enfumées aux chambres du palais, Annabel Lyon lève le voile sur deux hommes illustres dont l'admiration réciproque et l'intelligence ont transformé le monde. Au fil de dialogues incisifs et souvent très crus, elle explore avec finesse et jubilation des thèmes aussi universels que la transmission du savoir, les rapports filiaux, les conflits de génération, les .jeux de pouvoir.

La présentation par l'auteur. Pas forcément la meilleure promo. de son ouvrage, mais n'oublions pas qu'elle s'exprime ici dans une langue qui n'est pas la sienne.

Edit : le lien : http://www.mollat.com/livres/lyon-annabel-juste-milieu-roman-9782710365167.html Existe aussi en format poche chez folio (5551) avec l'Alexandre de la mosaïque de Pompeï en couverture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Ven 1 Nov - 23:52

J'ai reçu hier le livre de Jerphagnon... 
Si tu as lu celui de Barbero, ça m'intéresse?

Pour le dernier, j'ai toujours des réticences sur cette façon de (mal)traiter l'histoire, mais il y a c'est vrai quelques belles surprises.
avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Sam 2 Nov - 9:11

Le Barbero, pas encore, deux tiers de texte pour un tiers de notes en fin d'ouvrage (le pire pour moi) ont fait qu'il est resté sur l'étagère à attendre que je sois mieux disposé Embarassed . Mais tu fais vraiment bien de me le rappeler parce qu'après un premier survol, il me semblait vraiment intéressant. Du coup, je vais probablement m'y coller avant d'entreprendre ça : http://www.pressesparisouest.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=317:lombre-de-lempereur-julien&catid=65:prix-de-theses&Itemid=118 qui lui aussi attend sur l'étagère mais heureusement est construit texte par texte pour permettre d'aller consulter remacle.org entre chaque phrase. :study:Va juste me falloir beaucoup de temps pour le lire. Je ne parle pas de comprendre lol! 

Pour le juste milieu, il faut le prendre pour ce qu'il est : un roman, pas une ronflante dissertation prétendant coller au plus près des faits. D'ailleurs, l'auteure précise les moments  où elle a pris de réelles libertés. L'avantage, c'est que pour les non-initiés, c'est lisible et ça donne envie d'aller plus loin.
Qui des profs d'Histoire ou du duo Ridley Scot-Russell Crowe a pu susciter le plus d'intérêt pour les L'Histoire de Rome? lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Sam 2 Nov - 11:44

Il y a du sexe dans ce roman ....?????drunken drunken drunken     

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Sam 2 Nov - 12:19

Oui, souvent. mimigrif 
Je suis con aussi, si j'avais commencé par l'essentiel avant de me perdre en détails. 
:INFODUJOUR:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Sam 2 Nov - 12:24

Tu vois Manu , c'est ça la communication/marketing ........ça tient souvent à un petit détail en plus qu'il ne faut pas oublier de mettre en avant .....!!!! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Sam 2 Nov - 23:31

Tu vois Manu , c'est ça la communication/marketing ........ça tient souvent à un petit détail en plus qu'il ne faut pas oublier de mettre en avant .....!!!!
Pourquoi petit? mimi2 

Genio popvli romani a écrit:



Qui des profs d'Histoire ou du duo Ridley Scot-Russell Crowe a pu susciter le plus d'intérêt pour L'Histoire de Rome?
D'accord pour faire descendre l'Histoire dans la rue, il faut juste éviter de la mettre sur le trottoir!   lol!
avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Chut le Dim 3 Nov - 13:31

D'accord pour faire descendre l'Histoire dans la rue, il faut juste éviter de la mettre sur le trottoir!   lol!
  lol!
avatar
Chut
Miliarense léger
Miliarense léger

Messages : 1524
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 27
Localisation : 33 - 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Dim 3 Nov - 13:40

Sauf si l'on parle de Socrate et de l'école péripatétitienne .....????!!!!lol! lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Dim 3 Nov - 20:26

Des vieux barbus en robe de chambre? Ca marchera pas! lol! 

Un autre précepteur dans le N° spécial d'Histoire antique et médiévale:



Sénèque le stoïcien et le premier cancre illustre de l'histoire, ou l'échec de la philosophie face aux réalités du pouvoir.
avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Dim 24 Nov - 17:52

myriam a écrit:
Si tu as lu celui de Barbero, ça m'intéresse?
Très intéressant, même si la première partie ressemble un peu à une énumération des divers recrutements et déportations ayant pour destination quasi-exclusive l'armée mais les faits sont ainsi. A compter de la tétrarchie, les objectifs sont différents même si l'armée reste en pointe, le repeuplement de territoires et l'implantation de colons (plus proches des métayers) sur les terres des propriétaires devient le premier "consommateur" de ces populations vaincues et déportées. Il faut noter pour cette partie et une autre plus loin dans l'ouvrage, une référence numismatique au médaillon de plomb de Lyon tout à fait intéressante et une mise en parallèle des monnaies FTR à la hutte qui ne l'est pas moins. On cerne aussi dans cet ouvrage l'évolution des politiques d'accueil des immigrés, qu'ils soient contraints ou "invités" que les buts soient militaires, "alimentaires" ou plus généralement géopolitiques notamment par le biais de ce grand jeux des chaises musicales consistant à remplacer une population par une autre pour tenter de maintenir un semblant d'équilibre principalement aux frontières rhénanes et danubiennes. Mais aussi la politique d'attribution de la citoyenneté qui permet le cas échéant d'augmenter le potentiel de conscription ou celui de l’assujettissement à l'impôt. Ensuite, l'ouvrage se concentre plus principalement sur la population gothe, notamment à partir de la dynastie valentinienne, même si la problématique est antérieure on y comprend mieux comment, bien que le pouvoir central ait continué à gérer les phénomènes migratoires selon les mêmes principes, la société à commencer à scier la branche sur laquelle elle était assise et ce jusqu'à aboutir à la catastrophe d'Andrinople. Viennent ensuite les conséquences qu'aura cette défaite sur la gestion et l'intégration de la population gothe et plus généralement immigrée, avec une étude des troupes limitanei ainsi que du concept de Lètes abordant aussi la questions des rapatriés. Il faut noter qu'on reste toujours sur un mode "spéculatif" du fait de la difficulté d'interprétation du peu de sources disponibles et des divergences fréquentes de point de vue entres archéologues et historiens. Ce qui permet par ailleurs de relativiser les lieux communs et autres affirmations péremptoires qu'on peut rencontrer concernant l'Histoire en général et l'antiquité tardive en particulier.
Bref un livre très intéressant, avec des détails et des analyses qui même s'ils paraissent anecdotiques aux spécialistes, sont riches d'enseignements pour ceux qui comme moi ne le sont pas. Et puis, bien qu'il ne faille pas se livrer à des parallèles faciles et anachroniques, on peut tout de même entrevoir que la gestion des flux migratoires a toujours été une question que les autorités auraient souhaitée simple mais qui s'avère donner des résultats souvent inattendus devant des situations qui semblent identiques. Les empereurs durant l'antiquité tardive, ont continué d'appliquer les mêmes solutions que leurs prédécesseurs mais des contextes différents ont entrainé des résultats différents. Pas toujours fun à lire mais lisible néanmoins, plutôt à conseiller à ceux que le sujet intéresse vraiment. Ici, pas de situation romancées, des faits, et leur interprétation, valable jusqu'à ce qu'une vision différente donne une interprétation différente erkimimi 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Dim 24 Nov - 20:22

Merci Genio. 

Le sort des Dediticii (ou Lètes), ces peuples vaincus  d’abord esclaves mais qui grâce à leur affranchissement pouvaient exploiter une terre comme colons et par là-même être assujettis à l’impôt et à des devoirs militaires, notamment la défense du limes) n’était certes pas enviable. Mais celui du citoyen romain « pure souche », ancien légionnaire le plus souvent  qu’on attachait à vie et jusque dans sa descendance à la terre qu’on lui avait assignée, vivant misérablement sur son lopin n’était pas meilleur. 
Pour échapper à une pression fiscale écrasante et aux dangers de ces contrées mal défendues, la plupart préféraient se mettre sous la protection d’un grand propriétaire terrien. Et ce « patrocinium » qui fait de l’obligé un quasi esclave que la citoyenneté romaine ne protège plus du tout (il n’a plus la propriété de la terre qu’il cultive, doit à son patron la plus grosse partie de ses récoltes, ne peut plus se marier sans son accord…) préfigure sur bien des points le servage tel qu’on le connaît au Moyen Age.


Le bouquin sur Julien est agréable à lire, enfin un auteur qui ne tombe pas amoureux de son sujet, et de lui-même par identification, comme on le voit souvent.   :bienvu: 
Non, Julien n’était pas un grand philosophe, et comme Marc Aurèle il n’arrive pas à la cheville d’un Sénèque ou même d’un Cicéron. Il n’était pas moins nourri de superstitions que ses cousins convertis. Mais quel personnage attachant et quel destin !  
avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Dim 24 Nov - 21:13

Myriam a écrit:enfin un auteur qui ne tombe pas amoureux de son sujet
Un peu quand même. Mais l'amour ne l'a pas rendu aveugle. lol!

Concernant les lètes, on apprend justement dans le livre que l'emploi du terme pour qualifier les dediticii, est apparu au cours du IVème siècle. Jusque là, il concernait les "rapatriés" civils mais surtout militaires qui avaient été faits prisonniers précédemment et qui devaient être restitués à l'Empire par les vaincus ou lors des accords de paix ou de trêve.

Edit : Pour L. Jerphagnon, chez Laffont, ils ont eu l'excellente idée de sortir ceci : http://www.bouquins.tm.fr/site/les_armes_et_les_mots_&100&9782221122099.html qui est évidemment entré dans ma bibliothèque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par Invité le Sam 22 Fév - 19:18

Je suis tombé sur cet ouvrage aujourd'hui. Le sujet est peut-être susceptible d'intéresser quelques membres.  lol! 

Le site J. Schmidt : http://www.joel-schmidt.com/hadrien.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les monnaies c'est bien. Mais les livres aussi.

Message par myriam le Dim 23 Fév - 15:00

Merci Genio,   Pour ne pas en rester aux « Mémoires d’Hadrien » et quitte à être déçue…  lol! où à l'Histoire Auguste qui en revanche n'est pas très tendre pour lui.

Je vois que l'auteur a aussi écrit sur la période qui nous intéresse :

Le triomphe du Christianisme - Constantin ou l’Edit de Milan  (Ed. Salvator)

Ce que je ne lirai probablement pas (à tort ?) : Ses « Mémoires »  de Constantin, où le choix d’un récit à la première personne exige que l’on tranche sur le sens de tout acte politique ou  religieux, sens qui la plupart du temps nous échappe. Celui de la conversion de Constantin par exemple est encore sujet à controverse  chez les historiens modernes. Alors une autobiographie fictive, à moins d’avoir le style de Yourcenar…  Wink 
avatar
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8883
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum