Traduction romaine

Aller en bas

Traduction romaine Empty Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 9:56

Bon, je ne sais pas si un post identique existe déjà, mais en cherchant rapidement, je ne l'ai pas trouvé. je vous le propose comme fil de discussion (voir post-it, si les modos sont ok et le sujet intéressant) pour traduire des locutions romaines rencontrées ici ou là dans/sur nos monnaies. Quelque règles pour s'y retrouver :

  1. enlever les césures,
  2. gogol's trads s'abstenir Traduction romaine 2275789063 , ce traducteur latin/français de google est disons pour le moins incomplet


Je commence par quelques-unes qui me manquent :

GAVDIVM POPVLI ROMANI

FELICITAS REI PVBLICE

INVICTA ROMA AETERNA

PERPETUETAS

PM TR P IIII COS II PP

VICTORIA AVGVSTI N

IVSSV RICHIARI REGES (Honorius RIC X- 3786)

SAL/REI/PVI (Leo I RIC X- 647)

A votre bon coeur... et à suivre Very Happy





Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 11:00

Siliquae a écrit:

GAVDIVM POPVLI ROMANI
Au bonheur du Peuple romain

FELICITAS REI PVBLICE
La félicité de la République

INVICTA ROMA AETERNA
Rome éternelle invaincue

PERPETUETAS
(tu) Perpétues/Continues ou si perpetua :l'éternité

PM TR P IIII COS II PP
Grand Pontife revêtu de la puissance tribunitienne pour la troisième fois, consul pour la seconde fois, Père de la Patrie.

VICTORIA AVGVSTI N
La Victoire de nos Augustes

IVSSV RICHIARI REGES (Honorius RIC X- 3786)
Par ordre du Roi Richard

SAL/REI/PVI (Leo I RIC X- 647)
Salus Reipublicae : le salut de la République




Dernière édition par Genio popvli romani le Dim 12 Aoû - 11:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 11:10

Traduction romaine 688311 Merci Genio

N'aurais-tu pas la locution latine complète pour
P M T R P IIII COS II P P

Pontif maximus P IIII COS II Pater Patria
Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 11:14

Pontifex Maximus - TRibuniciae Potestate Quartum - Consul Iterum - Pater Patriae

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 11:28

Traduction romaine 2698908354 Je te sens en pleine forme, Genio, allons y, chargeons la bête :

VICTORIAE-D N AVG


Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 11:33

A la victoire de notre maitre/seigneur Auguste

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 11:42

Et les fameux :

VICTORIA AAAVGGGG

VICTORIA AVGG NN
Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 12:01

La victoire des Augustes.
Le nombres de G te donne leur nombre.

La victoire de nos Augustes.
Idem.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par myriam le Dim 12 Aoû - 12:32

Genio popvli romani a écrit:La victoire des Augustes.
Le nombres de G te donne leur nombre.

La victoire de nos Augustes.
Idem.

A ce sujet, une petite question: à quoi correspond le AVGG comme sur cette monnaie par exemple:
http://www.nummus-bible-database.com/monnaie-13348.htm (providentiae avgg, 326-328), donc après la mort de Licinius, à l'époque où Constantin est le seul auguste? Shocked
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8967
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 15:23

Genio popvli romani a écrit:La victoire des Augustes.
Le nombres de G te donne leur nombre.
.
Pour les "G", je savais, mais le nombre de "A" ?
Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 15:41

@ Myriam,

Voici l'explication de Jules Maurice, certains points chronologiques me semblent à vérifier pour qu'elle soit satisfaisante:

Communication publiée dans un compte-rendu de l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres en 1914 et ayant pour sujet les Capitales Impériales de Constantin.

"Constantin, usant de son droit de premier Auguste, intervint, en 323, avec son armée, pour débarrasser la Thrace et la Moesie des Goths qui avaient envahi ces provinces de Licinius , mais ce dernier n'acceptant pas la situation subordonnée que Galère avait eue vis-à-vis de Dioclétien, la guerre de 324 s'en suivit . Constantin victorieux supprima l'empire de son rival, et ayant éprouvé les difficultés de la prise de Byzance, que la victoire navale de Crispus lui avait seule livrée, il en fit sa ville et sa place forte, Constantïnopolis, aussitôt après la guerre ; en agrandit les murailles et y construisit son palais et de nouveaux monuments. Ce fut à ce moment (8 novembre 324) que son troisième fils, Constance II, fut élevé au rang de César et destiné à régner sur Constantinople. Son quatrième fils, Constant Ier, né en 320, n'avait encore aucun titre. Constantin le Grand restait seul Auguste dans l'empire. On lui a prêté la volonté de ne pas accepter de collègues analogues à ceux que s'était donnés Dioclétien. Or ce fut précisément à cette date que les ateliers monétaires, ayant renouvelé les coins qui servaient à la frappe des monnaies, afin de graver de nouvelles légendes et de nouveaux types qui convinssent à la nouvelle organisation de l 'Etat, d'innombrables pièces de bronze portèrent, dans tout l'empire, la légende : Providentiae Augg. (Augustorum), autour d'une porte de camp. Les monnaies étaient, à cette époque, le plus grand moyen de publicité organisé par les empereurs. Maxence et Constantin s'en étaient servi pour faire connaître de leurs sujets leurs prétentions à la domination des États de leurs rivaux, avant les guerres de 312, de 314 et de 324 . Que pouvait donc signifier ce pluriel Augustorum? La légende reproduite, dans tous les ateliers, sur les monnaies leur avait été adressée par l'administration centrale de Constantin. Elle était semblable à celle que Dioclétien et Maximien Hercule firent graver, après leur abdication , si ce n'est que cette dernière se terminait par les mots : quies Augustorum ?. Et il ne peut y avoir de doute sur ce pluriel ; ces légendes n'étaient pas fautives, elles étaient régulièrement gravées dans tous les ateliers. Certains d'entre eux, ceux d'Arles et de Trêves, frappaient également sur les monnaies la légende Virtus Augg., qui confirmait ce pluriel. Les coins, qui servaient à frapper les monnaies, ne furent plus renouvelés jusqu'à l'inauguration de Constantinople en 330. A cette époque, le pluriel Augustorum cessa de paraître sur les médailles que l'on émit dans l'empire. Que s'était-il donc passé, entre les années 324 et 330, qui pût permettre de parler des Augustes au pluriel ? Un événement capital marque cette période. Constantin était venu célébrer à Rome, en 326, le vingtième anniversaire de son règne; et des événements s'étaient accomplis, qui frappèrent le monde de stupeur et semblèrent éloigner Constantin de la capitale du monde. Cet empereur n'y était pourtant pas arrivé en ennemi, puisqu'il y venait fêter ses Vicennalia. Il amenait avec lui son fils aîné Crispus, sa femme Fausta, peut-être le premier fils de cette impératrice, Constantin IL Mais le héros du jour était Crispus. Son père aurait pu le laisser en Orient, où il s'était couvert de gloire, en décidant de la guerre par sa victoire navale. Toutefois, Constantin le Grand avait préféré que son troisième fils, Constance II, attirât tous les regards, à Constantinople, où il avait été couronné César . Son second fils Constantin II allait recevoir aussi sa part d'honneur, puisque la ville d'Arles devait lui être dédiée, lorsqu'il quitterait Rome, et devenir son séjour et sa capitale. Que ferait-il donc de Crispus ? Le relèguerait-il aux confins de l'Orient? Mais il n'aurait pas dû, dans ce cas, le présenter à l'admiration des Romains. Le poète Optatianus Porphyrius, adressant à Constantin un panégyrique à l'occasion de son anniversaire, y faisait l'éloge enthousiaste de Crispus et faisait remettre son écrit à l'empereur quelques jours avant la célébration des fêtes. Il fallait donc que les orateurs de cour et le public s'attendissent à la glorification de ce prince. L'élévation de Crispus au gouvernement de Rome, avec le second rang dans l'empire, était le couronnement presque nécessaire des événements qui se déroulaient. Et puisque le dernier empereur de Rome, Maximien Hercule, avait porté le titre d'Auguste, qu'y avait-il de plus naturel que de rétablir ce poste de second Auguste pour Crispus ? C'est ce que les légendes avaient annoncé sur les monnaies, comme elles avaient annoncé les guerres de Maxence et de Constantin. Ces témoignages nous sont parvenus inexpliqués, mais non falsifiés comme certains textes."


La suite ici: http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1914_num_58_3_73411

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 16:05

@Siliquae,

Probablement (explication toute personnelle) que c'est une imitation ou une monnaie d'usurpateur et qu'il y a confusion entre la césure de Victoria ou Concordia et le A de Augustorum.
Tu sais, les barbares et la syntaxe..... Suspect

A noter qu'après Théodose II le nombre de G n'indique que la marque du pluriel, et pas nécessairement le nombre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Siliquae le Dim 12 Aoû - 16:27

Traduction romaine 49873 Genio, génial ! Very Happy
Siliquae
Siliquae
Wikinummus
Wikinummus

Messages : 3097
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 62
Localisation : haute-Garonne

http://www.siliques.fr

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par myriam le Dim 12 Aoû - 17:46

Merci Genio, mais cette réponse concernant la légende AVGG amène dans ce cas d’autres questions :

Crispus, fils aîné de Constantin, n’a jamais ce titre AVG sur les monnaies, mais celui de nobilis caesar ou princeps ivventutis, de plus il meurt peu après sa venue à Rome, en 326. Or la frappe AVGG persiste jusqu’en 330...
Il pourrait aussi s’agir d’associer dans les esprits ses autres fils à l’augustat sans pour autant en faire des co-empereurs officiellement (ce que l’expérience de la tétrarchie et l’épisode de Crispus, peut être à l’origine d’un complot contre lui, le dissuadait de faire? ) scratch
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8967
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par elagabale2000 le Dim 12 Aoû - 18:29

Il faut que tu essaie de trouver l'excellent ouvrage de M. Michel Galléazzi "Dictionnaire Latin-Français appliqué aux inscriptions monétaires romaines" paru en 1994
elagabale2000
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 24965
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 46
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par elagabale2000 le Dim 12 Aoû - 18:32

elagabale2000
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 24965
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 46
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 18:40

myriam a écrit:Crispus, fils aîné de Constantin, n’a jamais ce titre AVG sur les monnaies, mais celui de nobilis caesar ou princeps ivventutis, de plus il meurt peu après sa venue à Rome, en 326. Or la frappe AVGG persiste jusqu’en 330...
Il pourrait aussi s’agir d’associer dans les esprits ses autres fils à l’augustat sans pour autant en faire des co-empereurs officiellement (ce que l’expérience de la tétrarchie et l’épisode de Crispus, peut être à l’origine d’un complot contre lui, le dissuadait de faire? ) scratch
D'où mes réserves concernant certains enchainements chronologiques. de plus, la frappe des revers "porte de camp" s'est poursuivie parallèlement avec la légende providentiae caess. sans ambiguïté dans ce cas.
Il est par ailleurs à noter que cette période post 324 a aussi vu un remue-ménage au niveau des ateliers monétaires puisque Constantin s'est "approprié" les ateliers orientaux de Licinius.
En premier lieu, il faut vérifier si comme le prétend J. Maurice les coins de ces émissions n'ont pas été remplacés avant le terme de l'émission. Ce n'est évidemment pas le cas, le plus flagrant exemple étant Arles, atelier pour lequel la marque a évolué avec le changement de nom de la ville; de nouvelles émissions de ce type ont pourtant eu lieu avec cette nouvelle marque.
Néanmoins la place de Crispus dans l'estime du peuple romain n'est pas à négliger avant son "accident", ni même après d'ailleurs, au point d'en faire un rival de Papa qui n'en était pas à un calcul près. lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par myriam le Lun 13 Aoû - 0:49

Traduction romaine 49873 Genio, on peut comprendre qu'à force de trucider femme et enfants, on devienne un peu parano ... Wink
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8967
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Sam 1 Sep - 20:44

J'ai abordé le sujet avec Victor Clark (http://www.constantinethegreatcoins.com/) et après quelques propositions qui n'ont pu passer l'épreuve des faits et des dates d'émission des monnaies, il a émis l'hypothèse tout à fait convaincante qu'il était possible que l'indication du pluriel fasse référence à la Providence des Augustes (qualité commune à tous les empereurs) de façon générale sans faire allusion directement à la situation présente. Quand on y réfléchit, c'est plutôt cohérent sachant que sur les 30 dernières années il n'y a jamais eu un Auguste seul et que par ailleurs lorsque les titulatures font référence directement au deux augustes "régnants" on retrouve en général AVGG NN ou directement AVGVSTORUM NOSTRORUM hormis pour les monnaies au type Iovi conservatori de Licinius (encore lui Very Happy ) et même chose pour les Césars. Il est aussi remarquable que durant la période 318-319 (réconciliation) l'atelier de Rome ait frappé des monnaies au type VIRTVS AVGG y compris pour les Césars.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par myriam le Dim 2 Sep - 22:56

Traduction romaine 49873 Genio d’avoir encore planché (et fait plancher !) sur cette question oiseuse.
L’exception dont tu parles, c’est bien que seul Licinius, pour les périodes où il existe deux empereurs reconnus, a frappé « AVG » au lieu de « AVGG » sur ces revers IOVI CONSERVATORI ?
Mais pour ces mêmes revers, il existe pour Constantin et Licinius des légendes « IOVI CONSERVATORI AVGG» et non « AVGG NN » comme on pourrait s’y attendre ? ? ? ?
Tu vas regretter d’avoir remis ça sur le tapis ! ! ! ! Traduction romaine 99140384 lol!
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8967
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par Invité le Lun 3 Sep - 9:53

Je faisais référence aux monnaies émises à son effigie et celle de Constantin, mais surtout la sienne lol! , dans les ateliers orientaux par Licinus. Ces monnaies portent au revers la légende IOVI CONSERVATORI AVGG alors que ce type pour les ateliers occidentaux de Constantin porte la légende IOVI CONSERVATORI AVGG NN qu’on peut considérer clairement comme faisant référence aux Augustes « en poste ».
Ceci évidemment n’étant que pure supputation de mon esprit (tordu certes, mais je connais pire Traduction romaine 99140384 ),je n'ai d'ailleurs pas complètement vérifié s'il y avait d'autres cas pour la période.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traduction romaine Empty Re: Traduction romaine

Message par myriam le Mar 4 Sep - 2:34

Fais moi confiance, je compte bien le faire de mon côté Wink
myriam
myriam
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 8967
Date d'inscription : 25/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum