Les imitations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les imitations

Message par elagabale2000 le Mar 26 Oct - 19:18

318 :Réforme entraînant un retrait massif des espèces antérieures « Constantin a démonétisé les espèces antérieures et créé un nummus de 25 deniers. Le retrait obligatoire et le taux de conversion pratiqués ont dû susciter la méfiance de la population, ce qui a engendré un réflexe de thésaurisation » . L’espèce prédominante est du type VICTORIAE LAETAE PRINC PERP deux victoires debout face à face tenant une couronne inscrite VOT PR sur un cippe

330 : Réforme monétaire « réduction, de poids (1/132 ème de la livre) et de taux de fin (1,1%) » (4) Types prédominants frappés : VRBS ROMA / CONSTANTINOPOLIS et GLORIA EXERCITVS, 2 enseignes entre 2 soldats. Les espèces imitées seront du type CAESARVM NOTRORVM et autres types aux VOTA, PROVIDENTIAE AVGG, PROVIDENTIAE CAESS, SARMARTIA DEVICTA, VIRTVS EXERCIT(VS),VIRTVS AVGG, VIRTVS CAESS…


336 : Réforme qui voit les monnaies passer de 2,5 grammes en moyenne a 1,5 grammes (passage au 1/192 ème de la livre) type dominant officiel GLORIA EXERCITVS a une enseigne en majorité et des types commémoratifs pour Hélène et Théodora. Je pense que la refonte générale des petits bronzes par les autorités a conduit à un retrait considérable de numéraires pour en produire de nouveaux plus légers. Pendant cette période énormément d'imitations aux types VRBS ROMA et CONSTANTINOPOLIS en majorité et GLORIA EXERCITVS à 2 enseignes dans une moindre mesure ont été produites.

341: Abandon du type GLORIA EXERCITVS , de cette date à 348 , frappe des petits bronzes aux deux victoires se faisant face et à la légende VICTORIAE DD AVGG Q NN. Je pense qu’il faut placer là l’abondante production d’imitations au type GLORIA EXERCITVS a une enseigne, ainsi que les monnaies de petits modules VRBS ROMA / CONSTANTINOPOLIS, la mutation de type ayant entraîné le retrait de ces dernières . Très peu de monnaies officielles semblent avoir été frappées pendant une certaine période le temps que le nouveau type soit frappé en abondance .

348 (1100ème anniversaire de Rome): Constans et Constance II créent un système a 3 monnaies de bronze, « un grand bronze d’un poids moyen de 5,2 grammes qui porte dans les textes antiques le nom de pecunia maiorina (l’aes 2 lourds) un petit bronze d’un poids moyen de 2,6 grammes (l’aes 3) et entre les deux un moyen bronze de 4,2 grammes (l’aes 2 léger) » . Selon d’autres les poids sont de 5,41 grammes (1/60ème de livre), 2, 70 grammes (1/120ème de livre) et 4,50 grammes (1/72ème de livre, poids du solidus) . Type FEL TEMP REPARATIO à la galère, au phénix, au cavalier tombé, et au soldat faisant sortir un barbare de sa hutte. La réforme entraînant le retrait habituel des espèces antérieures, des imitations au type VICTORIAE DD AVGG Q NN seront produites mais pas en quantité considérable ce qui peux laisser à penser que les nouvelles espèces sont parvenues rapidement a irriguer la Gaule qui fonctionne avec 3 ateliers (Trèves, Lyon et Arles).

353 ; Chute de l'usurpateur Magnence et de son frère Decence qui ont frappé des monnaies de poids lourd (maiorina et double maiorina) pendant leur règne. Leur chute coïncide avec une réforme monétaire qui va voir se produire d'énorme quantités de monnaies au type FEL TEMP REPARATIO (le falling horseman des anglophones) de poids réduit (2, 5 grammes en moyenne = 1/120 ème de la livre romaine), qui sera en partie alimentée par la refontes des espèces lourdes des usurpateurs les mêmes mécanismes que la précédente réforme vont entraîner les mêmes effets et une grande production d'imitations au type des deux victoires tenant entre elles une couronne. Dans le Nord de la Gaule et en Bretagne l’effet de pénurie est renforcé par la forte baisse d’activité de l’atelier de Trèves à partir de l’année 354 (voire même sa fermeture avant 355 et jusqu’en 365/366) en raison des troubles sur le limes d’où une forte production d’imitations au nom de Magnence/Decence, et FEL TEMP REPARATIO (des années 348/353) quelques hybrides associant une face pour Constance II et l’autre pour un type de Magnence/Decence montrent la longue durée pendant laquelle la pénurie s’est faite sentir, selon moi des types GLORIA EXERCITVS et aux capitales ont peut être été produits mais en faible quantité (les imitateurs reproduisant les monnaies en circulation les plus récentes et je ne connais pas d’hybride associant un droit ou revers de Constance II / Magnence avec ces types antérieurs) .Dans une moindre mesure la fermeture de l’atelier d’Amiens qui a été ouvert par l’usurpateur a aussi conduit a la production de monnayage de nécessité.

362 : Réforme de Julien II, il essaya « de recréer un système à deux valeurs (8,2 et 3 grammes 1/36ème et 1/96ème de livre) qui ne lui survécut pas. Jovien, en effet, abandonna la frappe du grand bronze » . Pour l’aes 1 le type est SECVRITAS REIPVB, bœuf Apis à droite et pour l’aes 3 le type VOT X MVLT XX dans une couronne de laurier ; la refonte générale des espèces et la baisse conséquente du nombre d'officines dans les ateliers monétaires certainement pour enrayer l'inflation des petits bronzes, sera la cause de l’immense production des imitations au type FEL TEMP REPARATIO cavalier renversé par un guerrier et celles au type SPES REIPVBLICE empereur debout à gauche tenant un globe et une haste . Cette production se poursuivra jusqu’en 364/365 au moins (frappe de Valentinien/Valens), vu la faiblesse relative du monnayage de Julien II et le temps que le nouveau monnayage irrigue les territoires.

364 : Valentinien Ier et Valens , abondance de frappes quasi uniquement d’aes 3 taillés au 1/120ème de la livre (2,5 grammes en moyenne) au types GLORIA ROMANORVM, empereur traînant un captif et tenant le labarum et SECVRITAS REIPVBLICAE victoire allant a gauche tenant une couronne et une palme. Si retrait des espèces antérieures il y a eu (comme pour les réformes précédentes) cela a dut se traduire par la continuité de la frappe au type du « falling horseman », peu d’exemplaires d’imitation de monnaies de Julien II auguste nous sont parvenus, à part peut être quelques unes au type de l’Aes 1 qui disparaît avec la mort de l’empereur et qui a dut créer un besoin nouveau d’espèces plus lourdes dans la population.

381 : une nouvelle espèce de petit module (aes 4) taillé au 1/192ème de la livre vient compléter la frappe des aes 3 , et un aes 2 refait son apparition, taillé au 1/60ème de la livre (type REPARATIO REIPVB)


387 : fin de la frappe des aes 2 au type REPARATIO REIPVB l'empereur debout relevant une femme tourelée et tenant un globe surmonté d'une victoire. Je pense que ce module a créé un besoin dans la population et que sa disparition et son remplacement, au profit de modules très inférieurs que sont les aes 4 a entraîné la production de ces monnaies de grand module . De 383 à 388 un ae2 léger a été produit par Maxime au type VICTORIA AVGG, empereur debout à gauche tenant un globe nicéphore et le labarum, ce type sera moins imité, car plus rare, que le précédent, cependant il existe des hybrides entre les deux types qui indique une production d’imitations aux deux types au-delà de 388
avatar
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 20069
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 44
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les imitations

Message par BRUTUS le Mar 26 Oct - 19:54

Elag le roi du pavé numismatique .......!!!!! Very Happy Very Happy

Merci de toutes ces précisions remettant les imitations dans leurs contextes numismatico-économiques .....!!!!!!

_________________
«Une terrasse de neuf étages commence par un tas de terre.»(Lao Tseu)
avatar
BRUTUS
Piliers du forum
Piliers du forum

Messages : 12959
Date d'inscription : 26/09/2010
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les imitations

Message par elagabale2000 le Mar 26 Oct - 19:57

C'est un vieux machin que j'ai ressortit des cartons en faisant du copier/coller lol!
avatar
elagabale2000
Créateur du site
Créateur du site

Messages : 20069
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 44
Localisation : Nîmes

http://www.nummus-bibleii.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum